Québec, le 17 août 2009

Trop moumoune

Le maire d’ancienne Lorette une des deux villes non fusionnées, Monsieur Émile Loranger vient de trouver une nouvelle façon de démontrer qu’il dit n’importe quoi. En effet il vient d’annoncer qu’il fera une campagne électorale sans donner la poignée de main afin d’éviter de propager le virus A/H1N1. La transmission de ce virus se fait de la même manière que dans le cas d’une grippe saisonnière, d’abord il se diffuse par voie aérienne, dans les gouttelettes provoquées par la toux, des éternuements ou des postillons.

Il va de soi que de donner des pognées de mais peu propager le virus s’il est présent mais de la même façon au contact avec des objets contaminés par un malade (toilettes, poignée de porte, sonnette et autres). Tant qu’à y être pourquoi ne pas porter un masque et des gants à la Michael Jackson. En poste depuis novembre 1983 il est probablement tanné de faire du porte à forte et c’est une façon cavalière d’en diminuer le nombre. Rendu trop moumoune je penses qu’il est dû pour abandonner.

Il mentionne qu’il se fera connaître par la distribution de dépliants probablement contaminés. Est-ce que le maire lit ses journaux avec des gants ? Est-ce qu’il prend les mêmes précautions pour ouvrir les nombreuses portes au conseil de ville ? C’est de la foutaise, pensez aux milliers de joueurs de quilles qui se tapent dans les mains à chaque maudite boule.