Québec, le 15 octobre 2008

Trois cents millions plus tard

Les Canadiens viennent d’engouffrer plus de trois cents millions de dollars dans une élection inutile. En effet le gouvernement Conservateur minoritaire sortant s’est fait dire par la population qu’il restera minoritaire. Il faudra que le premier ministre Harper respecte son projet de loi visant une élection à date fixe afin d’éviter ces gaspilles.

Quand au parti libéral de Stéphane Dion la population lui a donnée une douche froide tout en le gardant opposition officielle avec le Bloc Québécois et le Nouveau parti démocratique. Le conservateur Luc Harvey et Michael Fortier se sont fait remercié de leurs services et le roi Arthur a perdu beaucoup de panache.

Il faut que les prochaines années soient propices à des remises en question sur la façon de voter afin d’éviter les imbroglios du vote. Ce n’est pas vrai qu’en 2008 nous ne sommes pas capables de procéder à un vote électronique après tout nous avons passé à l’an 2000 sans problème.