4 mai 2017

Toute une coïncidence

En cette année d’élection municipale le maire de Québec a annoncé que la ville versera $440 000 à la direction de la recherche sur la santé publique (DRSP) pour une étude sur la qualité de l’air dans Limoilou et Vanier. Souvenons-nous qu’en 2015 alertée par une citoyenne la médecin-conseil du DRSP Isabelle Goupil-Sormany avait déclaré que l’organisme mettra son microscope sur le port de Québec afin d’analyser le degré de pollution de l’air environnant. Depuis 2009 que les citoyens se plaignent de la mauvaise qualité de l’air qu’ils respirent tous les jours.

Le mandat général de la Direction régionale de santé publique (DRSP) ne vise t’elle pas l’amélioration de la santé et du bien-être de la population de la région? Pourquoi avoir fait durer aux citoyens ce calvaire qui perdure depuis trop longtemps? Il faut comprendre qu’elle attendait de l’argent pour analyser le problème et que la ville attendait je ne sais quoi.

Avec ce montant d’argent j’espère que la DRSP aidera les citoyens afin de régler le problème. Son intervention dans le cas du recours collectif des citoyens de Shannon contre la défense nationale n’a pas été évidente. Ce fut pareil dans le cas de la légionélose.