Québec le 17 avril 1998

Tout un boxeur

Je lisais dans le soleil du 17 avril un article de Julie Lemieux concernant la crise au sein du Progrès civique et Monsieur Martin Forgues qui se sent comme un boxeur en recevant plein de coup mais ne plis pas les genoux pour autant.

De toute façon le PC a une crise comme d’autres partis ont eu dans leur existence. Mais où je me pose des questions, c’est lorsqu’il déclare : « Si ses collègues exigent son départ, M.Forgues promet de révéler à la population des faits fort troublants pour le PC ».

Même si la crise se règle à la satisfaction de M. Forgue, la population aura toujours en mémoire ces supposés faits fort troublants qu’il garde au cas ou.