Québec, le 27 mars 2009

Tourner en rond

Les élus de tous les paliers gouvernementaux y vont de leur suggestion aussi farfelue les unes que les autres afin d’améliorer le transport en commun dans la communauté métropolitaine de Québec (CMQ). En effet depuis la saga sur le retour des tramways à Québec qui a fait perdre temps et argent, le maire de Québec Monsieur Régis Labeaume veut tout électrique et rêve maintenant du Trolleybus. Le maire a mandaté en janvier un groupe de 16 experts pour élaborer un plan de transport urbain durable.

De plus la CMQ veut étudier l’hypothèse du retour des trains de banlieues qui avait déjà été étudiée dans les années 1970 et c’est l’inverse qui s’est produit. En effet les autorités ont favorisée l’installation de piste cyclable (piste des chemineaux) sur les anciennes voies ferrées et de ce fait anéantir tout espoir de faire revivre le retour des trains de ban lieux. Que diront les milliers de personnes qui se sont construit le long de ces pistes cyclables trop peu trop tard?

Par contre, après plusieurs années de restructuration et de brasse camarade, le réseau de transport en commun (RTC) desservant la grande région de Québec est enfin stabilisé. Il faut préserver maintenant cet acquis et y aller d’amélioration constante afin de desservir adéquatement les milliers d’usagers qui le fréquente (nouveaux parcours métro bus d’est en Ouest, ajout de nouvelles voies réservées et meilleur contrôle de ces voies, ajout d’autobus articulés, meilleurs services aux citoyens et amélioration de la fiabilité et du confort). De plus le RTC est à construire un immense garage afin de combler le manque d’espace de la bâtisse actuelle.