29 octobre 2014

Terre de liberté

Avec deux actes terroristes et deux militaires tués en l’espace de trois jours est-ce que le Canada a perdu sa terre de liberté et son innocence?
Terre de liberté
Le gouvernement conservateur majoritaire de Stephen Harper a pris la décision de suivre les États-Unis dans une autre guerre sans merci et cette fois contre l’état islamique (EI) en Irak et en Syrie. Est-ce que cette décision de faire la guerre à l’EI a engendré le germe de colère des extrémistes contre le Canada?

Lorsque le Canada a accepté de faire parti du traité de l’Atlantique nord (OTAN) en 1949, et a contribué à la fondation de l’organisation des Nations Unies (ONU) en 1945, il s’agissait d’aider certains pays en désordre organisationnel et de s’investir dans la reconstruction.

En Afghanistan, le Canada a perdu 114 de ses vaillants soldats dans une guerre interminable contre les Talibans. Cette semaine nous venons d’en perdre deux pour la seule raison d’être des soldats.

Le Canada est devenu une cible, notre liberté érodée et la peur incrusté sur les visages de la population. Ce ne sera plus jamais pareil et est-ce que les maisons du peuple deviendront inaccessible?