Québec, le 28 janvier 2010

Surfer sur des rêves

D’une part les citoyens de la ville de Québec auront à subir des hausses de taxes exemplaires pour l’année 2010 et devront faire les frais de hausses de tarifs de toutes sortes et de diminution de services. D’autre part les politiciens à tous les niveaux font surfer les citoyens de Québec sur des rêves en leur promettant des sommes d’argent énormes pour des jeux olympiques et un nouvel amphithéâtre.

Il ne faut pas oublier qu’il y a à peine 10 ans le maire de la ville à cette époque Jean-Paul l’Allier s’est fait lapider sur la place publique en annonçant la candidature de Québec pour les jeux olympiques d’hiver de 2002. Certaines radios Québécoises et leurs animateurs ne manquaient pas une occasion pour taper sur ce magistrat qui a fait connaître Québec à la grandeur de la planète.

Aujourd’hui ces mêmes radios et leurs nouveaux animateurs font du nouveau maire de Québec Régis Labeaume un Dieu, un héros et un sauveur en promettant ces évènements monstres à une ville qui se sort très bien d’une récession avec ses atouts actuels. Il ne faut pas vivre avec Labeaume ce que Montréal a vécu avec Drapeau car les citoyens paient encore pour ces rêves.