Québec, le 5 mars 2009

Super protégé

Bonjour j’ai 63 ans et nous étions dix sept à la maison répartis égal garçons et filles. Nous avions de la nourriture grasse et non conforme, des couchettes ordinaires peut-être dangereuses et probablement aussi non conforme, des jeux qui ne passeraient pas la rampe des normes gouvernementales d’aujourd’hui mais comment intéressant. Que dire maintenant des poussettes et des sièges d’autos c’était le carrosse et le banc de l’auto. Nous avons toujours joué au hockey dans la rue et les gens nous respectaient.

Aujourd’hui nous avons quatre enfants et je peux vous assurer que dans leur jeune âge les conditions étaient identiques aux nôtres. Les pédiatres ont abusés en exigeant des normes exagérées pour une supposée protection des enfants. Voilà qu’aujourd’hui ils proposent l’interdiction des trampolines pour nos jeunes, de quoi je me mêle? Nos enfants faisaient du trampoline sur le lit est-ce moins dangereux? Tout règlementer est néfaste et nuisible pour un développement naturel et sain de la vie humaine.

Trop c’est trop la génération qui suit se sent obligée de suivre toutes les normes inventées et exigées en payant des sommes astronomiques pour le bien-être de leur nouveau né et ce à la satisfaction des gouvernements et des compagnies. Nous créons une société de super protégé qui ne sauront comment se défendre dans la vie et on le vit déjà.

Je comprends facilement que l’amélioration de la vie est souhaitable et salutaire mais est-ce que la modération a bien meilleur goût?