Suite et fin du sommet

Le sommet G7 s’est terminé comme il a commencé par un twitt malheureux du président américain Donald Trump.

Avant de se présenter dans Charlevoix monsieur Trump avait mentionné qu’il venait au sommet pour parler principalement des échanges commerciaux injustes depuis trop longtemps pour les États-Unis. Il avait dénoncé les tarifs imposés par le Canada aux produits laitiers américains.

De retour au États-Unis et même s’il avait accepté le principe d’une entente commune post-sommet, Donald Trump a annoncé sur son compte twitter qu’il retirait son soutien au communiqué commun. Il rejète la faute sur des propos de Justin Trudeau qu’il a qualifié de malhonnête et accuse notre premier ministre canadien d’avoir dit des faussetés pendant sa conférence de presse. Monsieur Trudeau avait tout simplement dit qu’il trouvait insultants les tarifs douaniers imposés sur l’acier et l’aluminium.

De toute façon il était clair qu’on ne pouvait se fier au président américain qui change d’idée et de position au gré du vent. De plus il avait juste hâte d’être la nouvelle tête d’affiche pour sa rencontre avec le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un.