Québec, le 5 février 2008

Style autoritaire

Un article de Claude Vaillancourt parut dans le soleil du 5 février nous apprend que le Maire Régis Labeaume s’est fait sanctionné par le conseil de ville. Oui le nouveau Maire de la ville de Québec a décidé d’imposer son style d’homme d’affaire dominateur et autocratique au conseil de ville. De bon droit la population lui a donné un mandat on ne peut plus clair lors de l’élection ce qui fut grandement confirmé par un sondage récent.

Toutefois je suis d’avis que l’utilisation de son pouvoir discrétionnaire a des limites si on se fit aux finances de la ville et aux nombreuses dénonciations publiques lors de la dernière campagne électorale sur les sacrifices à faire tant de la part des employés que de la population. D’ailleurs la réception récente du compte de taxe nous nous en fait une nette démonstration.

De la même façon que son prédécesseur a dû composer avec une opposition majoritaire il devra négocier afin que le conseil de ville ne redevienne un Rififi perpétuel. L’argent investi pour l’étude d’une boîte à science sur la rive Sud sans que le conseil de ville l’entérine aurait pu être utilisé de façon plus rationnelle. En effet, la ville a perdu le contrôle du déneigement et les piétons empruntant les trottoirs le long des rues ont été laissé à eux-mêmes depuis les dernières tempêtes de neige.

Espérons revoir de l’harmonie au conseil de ville comme c’était le cas durant les 16 ans de l’ex-maire Jean-Paul l’Allier.