Québec, le 8 janvier 2011
Napoléon Labeaume
Souhaits au maire Régis Labeaume

Je souhaite pour 2011 au maire Régis Labeaume une meilleure année que celle qui vient de se terminer, moins de vœux pieux et plus de réalisations. Toutefois elle débute dans la controverse lorsque qu’il a décidé de mettre fin à la vielle tradition de la messe du Nouvel An qui était l’occasion d’adresser ses vœux de bonne année aux employés municipaux et membres du conseil municipal.

Par contre il y a participé en 2010 et on ne peut pas dire que ce fut des relations harmonieuses avec ses employés, consœurs et confrères des autres municipalités ainsi qu’avec d’autres élites politiques.

J’espère que l’harmonie reviendra autour de lui et accrochera sur son visage le sourire magistral désiré par tout le monde. Je souhaite donc au maire en cette nouvelle année sa première convention de travail signée avec ses policiers et pompiers afin de donner aux citoyens toute la sécurité dont elle a droit. Je lui souhaite également plus de présence dans les différents quartiers de sa ville et moins de voyage à l’étranger qui lui donne ces idées de grandeur dont on ne peut se payer.

Je lui souhaite une première pelletée de terre pour le pavillon de l’éducation physique et des sciences de l’université l’aval (PEPS) promis depuis près de 10 ans. Par contre je lui souhaite de ne pas réaliser ses trois grands rêves machiavélique soient un nouveau colisée, une équipe de la ligue nationale de football et des jeux olympiques.

Il va s’en dire que je lui souhaite moins d’agressivité, moins de mots crus et plus de compréhension.