Québec, le 30 septembre 2010

Son 1ier Waterloo

Notre Napoléon 1ier maire de Québec Régis Labeaume vient de perdre sa première bataille de fonceur à l’improvice, de fonceur vers l’inconnu aidé d’une troupe déficiente et sans envergure. En effet Napoléon Labeaume a dû faire face à son premier Waterloo en voulant imposer aux citoyens son attaque impulsive d’un boulevard René Levesque à sens unique avec une piste cyclable au centre du terre plein. Malheureusement son preux chevalier François Picard s’est laissé dominer par ce monarque sans scrupule et avide de victoire.
Régis premier
Quel beau voyage vers l’inconnu s’est permis notre jeune Napoléon en imaginant que ses désirs seraient des ordres et que les citoyens n’auraient qu’à se prosterner et dire oui je le veux. Non Monsieur le maire vous ne nous imposerez votre doctrine improvisée, vos amalgames de projets sans contenu et ce sans consultation.

Vous êtes allé à l’université Laval pour dire aux jeunes aidez moi à convaincre la population de la ville de Québec sur mes projets et je vous donnerai tout. Quelle bassesse d’un premier magistrat qui n’est pas capable de se rallier une population qui lui a donné une majorité écrasante au conseil de ville.

C’est quoi votre problème?