Québec, 14 février 2008

Soif d’échec

Je suis entièrement d’accord avec les propos de Philippe Couillard parut dans le journal de Québec du 14 février concernant l’ambiance morbide règnant autour des activités du 400ième. Il y a encore du négativisme sur les ondes de certains postes de radio face au 400ième et à d’autres activités c’est une soif d’échec.

En effet le sujet abordé régulièrement depuis un certain temps se rapporte aux fêtes du 400ième anniversaire de Québec et certains animateurs se font un vilain plaisir à dénigrer l’organisation, la programmation et la tenue des évènements. Souvenez-vous des propos de l’organisateur du lancement des fêtes du 400ième Monsieur Denis Bouchard qui nous traitait peut-être à tord de chiqueur de guenilles.

Philippe Couillard mentionne que des évènements comme la ville de Québec a eu dernièrement sont difficiles à organiser. Les organisateurs ne peuvent tout prévoir et on ne peut plaire à tout le monde. Il y a eu une bonne participation et c’est ce qui compte.