Québec, le 25 août 2009

Si je me présentais À la mairie de Québec

Une fois élu je convoquerais mon comité de négociation concernant la convention des policiers pompiers afin de régler ce différent car c’est une signature qui traîne depuis plus de 3 ans. C’est une priorité et il est urgent d’assurer aux citoyens une constance sécurité. Je m’engagerais donc à signer cette convention dans les plus brefs délais afin de prouver à nos policiers pompiers qu’ils ont ma confiance et celle des citoyens.

Ce dossier réglé, je m’engagerais également à redonner à tous les citoyens leur droit de se promener et vivre dans leur ville dont ils paient les services de proximités. D’abord une ville qui se dit à l’avant garde de l’environnement se doit de respecter ses piétons et les personnes qui voyagent en bicyclettes. Ainsi ils auront ma faveur populaire et cohabiteront avec les véhicules automobiles comme c’est le cas en Europe et les autorités s’assureront de faire respecter cet engagement.

Votre argent sera investi à bon escient afin de servir l’ensemble de la population qui a donné confiance aux fusions municipales. De ce fait il faudra investir dans tous les quartiers en se basant sur les différentes demandes des conseils de quartier. J’augmenterai donc les pouvoirs de ces conseils démocratique afin de réaliser les demandes des citoyens qui paient des taxes et veulent s’assurer d’avoir un minimum de démocratie.

Le conseil de ville redeviendra l’endroit ou les citoyens peuvent avoir le respect du maire et des conseillers. Cette marque de confiance est due à toute personne amie ou adversaire ce qui n’est pas le cas actuellement.

Je n’ai rien contre le cirque du soleil 1 et 2, le moulin à images 1 et 2, et autres activités au centre ville mais il existe aussi les autres districts fusionnés qui ont également droit à l’attention du maire et de ses conseillers et je m’engagerai à rencontrer les conseillers élus afin de connaître leurs priorités.
Si mon agenda me le permet je ne refuserai aucun débat afin de donner aux citoyens l’heure juste. De plus je participerai aux lignes ouvertes afin de m’assurer que tous les citoyens connaissent mes priorités.