Québec 27 janvier 2011

Sécurité avant tout

Il est toujours déplorable d’avoir à briser notre routine quotidienne lorsqu’une alarme annonce qu’il y a peut-être un problème dans la bâtisse et que l’on doit amorcer le processus d’urgence mise de l’avant par les responsables de la sécurité.
sécurité-2
C’est malheureusement ce qui est arrivé le 24 janvier dernier par un froid glacial lorsque l’immeuble situé aux 1200 route de l’Église a été évacué en raison d’une alarme incendie l’arrivée des pompiers. Cet édifice abritait une garderie dans laquelle une quarantaine d’enfants étaient présents.

Les responsables ont respecté les consignes du plan d’urgence et procédés à l’évacuation telle que prescrit. Il n’en fallait pas plus pour que certains postes de radios ne connaissant pas la situation tirent à boulet rouge sur les responsables de l’application des mesures d’urgences.

J’en prends comme exemple Sylvain Bouchard du poste 93,3 qui a mentionné sur les ondes que jamais il ne sortirait dehors au froid si l’alarme partait. Quel bel exemple à donner lorsque le plan d’urgence prends des années à bâtir, à expliquer et à faire comprendre aux intervenants.
sécurité-3
Oui dans 99% des cas cela n’arrive pas mais il ne faut pas négliger le 1% imaginez le pire 40 enfants et des dizaines de travailleurs à faire sortir à la dernière minute.