Québec, le 22 septembre 2010
Balle dans le pied 1
Se tirer dans le pied

Le maire de Québec Régis Labeaume a encore démontré qu’il ne contrôle pas ses impulsions émotives et agressives lors du conseil de ville de lundi 20 septembre en rapport avec la construction d’un nouvel amphithéâtre. En effet le maire a traité de grands talents ceux qui demandent une implication du privé dans le financement de l’amphithéâtre et il inclut dans cette dénomination le premier ministre Stephen Harper.

Comme c’est rendu son habitude monsieur Labeaume n’arrête pas de se tirer dans le pied en invectivent et en écrasant ceux qui ne sont pas de son avis au lieu de discuter ou de dialoguer. De la même façon un des ses conseillers Richard Côté a sorti avec virulence contre les Stephen Harper et les députés conservateurs en les menaçants de les battre aux prochaines élections s’ils n’investissent pas dans cette infrastructure.

Que dire maintenant de l’ultimatum de Labeaume qu’il a lancé au conseil de ville en menaçant de ne pas présenter la candidature de la ville aux jeux olympiques sans investissement des conservateurs pour le nouvel amphithéâtre avant le 31 décembre.

Pourtant il n’y a pas si longtemps le maire de Québec voulait faire une élection référendaire en 2013 sur les jeux olympiques.