20 août 2013

Se moquer des payeurs de taxes

Le premier ministre du Canada Stephen Harper se prépare à proroger pour une quatrième fois depuis 2007 la session parlementaire afin de ne pas faire face aux différents scandales qui secouent son gouvernement. Il semble que le plus flagrant est celui des dépenses douteuses faites par certains sénateurs.

De ce fait, la prorogation du Parlement entraîne la fin de la session parlementaire actuellement en cours, des travaux des comités parlementaires et l’abandon des projets de loi actuellement à l’étude et sont considérés comme morts au feuilleton.

De plus, cette prorogation empêche les ministres, les députés, les sénateurs et autres personnels de fournir leur prestation de travail pour lesquels ils sont grassement payés. Qu’arriverait-il à un citoyen, payeur de taxes, qui déciderait de ne pas aller travailler durant trois mois?

Qu’est-ce qu’on attend pour foutre à la porte ce gouvernement monarchique qui dépense notre argent à tout vend et qui se fout de l’économie du Canada et du Québec. Il ne faut pas oublier que c’est ce même gouvernement qui a voté des bills omnibus modifiant une centaine de lois dont celle sur l’assurance emploi?