4 Février 2013

Sans valeur ajoutée

Régulièrement le parti Québécois (PQ) sort de sa boîte à surprise le vote des jeunes de 16-18 ans. Personnellement je suis d’avis qu’il y a plusieurs jeunes de cette catégorie d’âges aussi branchés que certains citoyens qui ont le droit de vote actuellement. En effet ce n’est pas plus mature de chialer, voter afin de défaire un gouvernement plutôt que d’élire un gouvernement pour des idées et un programme.

Par contre avant de faire voter cette classe d’âge il faudrait se poser des questions ou trouver les moyens de redonner confiance aux 18 ans et plus qui se fou de la politique et ne votent pas. En effet les résultats des différentes élections démontrent que seulement 28% des jeunes dans la classe d’âge de 18-24 ans (voulant du changement) votent à chaque élection comparativement à 72% des plus de 65 ans (prônant la stabilité).

Il n’y a donc pas d’urgence en la demeure pour susciter ce débat sans valeur ajoutée du vote des jeunes 16-18 ans. Toutefois trouver le moyen d’augmenter la participation des citoyens aux différentes élections serait une discussion à valeur ajoutée.