2 juin 2016

Saga d’une merveille

Dans la saga entourant la peinture du pont de Québec le conseiller en affaires publiques chez Paradigme Jacques Castonguay veut faire bouger les choses en lançant une campagne publique de ramassage de fonds. En annonçant la campagne j’ai mon rivet il a mentionné que le pont de Québec a le potentiel de devenir un attrait touristique et un symbole aussi fort que la tour Eiffel.
DSC01616
Pour le monument le plus visité au monde, la tour effel inauguré le 31 mars 1889, son créateur Gustave Effel avait exigé que la ville de Paris lui refasse une beauté aux 7 ans. C’est ce que firent les différents maires qui se sont succédé depuis.

Dans le cas du pont de Québec nos dirigeants gouvernementaux se chicanent à coût d’avocat depuis 2006. Ils démontrent peu de respects envers la population et les familles des 89 ouvriers morts au travail lors de sa construction. Les citoyens n’ont pas à investir davantage car ils paient suffisamment d’impôts et de taxes pour s’occuper de ces travaux.

Il n’y a aucune comparaison à faire entre le groupe j’ai mon rivet et la fondation pour le retour des nordiques de Québec j’ai ma place. Dans ce dernier cas le concept était de vendre des droits sur des sièges de différentes catégories en échange d’une priorité d’achat lors d’évènements.