Québec, le 9 mai 2009

Rêver ou agir

Lors du forum économique 2009, le premier ministre du Québec Monsieur Jean Charest a déclaré que dans sa vision d’avenir de la ville de Québec, il rêvait d’obtenir des jeux olympiques d’hiver en 2022. Le dernier maire qui rêvait de cette façon, pour les jeux de 2002, s’est fait réveillé au beau milieu de son cauchemar.

Monsieur Charest pourrait peut-être commencer à s’occuper de sa province et de sa capitale nationale car depuis son élection comme gouvernement faiblement majoritaire en décembre 2008 ses réalisations sont plutôt faibles et sa présence très mitigée. À part sa brève apparition sur la glace du colisée lors du tournoi Pee-Wee, d’avoir reçu à l’assemblée nationale le gagnant de Star Académie édition 2009 Maxime Landry et d’avoir remis la médaille d’honneur au groupe beaux dommages ou se tient t’il?

En effet il a laissé madame Monique Jérôme Forget aller au front sur les pertes historiques de la Caisse dépôt et placement (CDP) et de ce fait elle a laissée son poste de ministre des finances et des infrastructures et abandonner celui de députée de Marguerite Bourgeoys qu’elle détenait depuis 10 ans. De la même façon Monsieur Charest laisse son ministre du développement économique, de l’innovation et de l’exportation Monsieur Raymond Bachand se faire flageller publiquement sur le scandale des fonds d’investissement économique régional (FIER).

Par contre en catimini, il devient commissaire à l’éthique en modifiant ses directives sur l’éthique. Ce qui était interdit depuis toujours est désormais possible depuis le mois dernier sans que personne n’en soit informé.

Qu’il rêve toujours son tour viendra très bientôt.