14 avril 2014

Retour aux sources

Le parti Québécois vient de subir l’une des pires défaites de sa courte histoire en n’obtenant que 25% des votes. Ce piètre résultat devrait démontrer aux dirigeants et statèges du PQ d’arrêté d’être mi-figue-mi raisin et de ne pas cacher ses priorités.
Parti Québécois
Au cours des 18 mois de règne, je n’ai jamais vu un gouvernement être aussi, malmené, critiqué, attaqué et agir avec autant de maladresse. Qui sont les stratèges du PQ qui avaient aussi mal conseillés la première ministre? De compromis en compromis il a vu ses engagements réduits au stricte minimum voire même annulés.

De la même façon le déclenchement prématuré des élections et les ratés des 33 jours de campagne l’ont amené à cette défaite. Le PQ fondé par René Levesque revivra une période d’instabilité et de questionnement. Il faut que les dirigeants et statèges du PQ arrêtent de cacher l’article un du programme et jouent franc jeu avec la population.

Ce choc électrique était rendu nécessaire afin de revenir aux sources, rebâtir le parti sur des bases solides et l’option souverainiste doit redevenir la pierre angulaire du parti.