26 janvier 2013

Restaurer la démocratie

À l’approche des élections municipales de Québec qui auront lieu le 3 novembre 2013 la très faible opposition présente à l’hôtel de ville a de la difficulté à s’organiser. En effet le chef de la formation Québec autrement David Lemelin et celle de démocratie Québec Anne Guérette ne sont pas capable de s’entendre afin d’unir leur force pour déloger le monarque Labeaume.

Est-ce que ces deux chefs savent qu’ils ont toute une pente à remonter soit 80% de taux de popularité envers le maire actuel? Quelles sont les vraies raisons qui empêchent les deux chefs et leur formation respective de se regrouper? Est-ce une lutte de pouvoir qui n’apporte aucune valeur ajoutée?

Personnellement je trouve enfantine et banale la lutte que les deux chefs se font publiquement à quelques mois d’un scrutin. Même si le quatrième meilleur maire au monde semble difficile à battre il n’en est pas ainsi dans les différents districts dont les élus actuels paraissent innexistant.

Il n’est pas trop tard pour regrouper ses forces et donner une réelle opposition à l’équipe Labeaume afin de ramener la démocratie à l’hôtel de ville.