Une des bonnes mesures que la malheureuse pandémie a faite renaître est la fermeture des commerces le dimanche. Près de 30 ans après la promulgation de la loi sur l’ouverture des commerces le dimanche, le premier ministre du Québec François Legault a annoncé la fermeture des commerces à l’exception de certains services essentiels.

À mon avis le gouvernement devrait conserver cette mesure intéressante après le passage de l’épidémie afin de permettre aux commercants et surtout aux employés de prendre du repos. De ce fait le dimanche devrait être considéré comme un jour de repos, de répit et non plus comme c’était appelé avant le jour du Seigneur.

Les commerces fermés pourront conserver certains employés pour maintenir la gestion de l’inventaire, s’assurer de garder les commerces propres en pratiquant la décontamination. J’ai personnellement constaté qu’il n’y avait pas plus de personnes en file d’attente le samedi et le lundi qu’avant cette fermeture.

Les commerçants pourront en profiter pour améliorer l’affichage, désinfecter les paniers et les bacs de livraison pendant qu’il n’y a personne dans le magasin.