Québec, le 4 août 2010

Rentabiliser les palais de justice

Il apparaît que les palais de justice du Québec sont sous utilisés car de tous les dossiers judiciaires traités au Québec, 11 palais de justice sur 58 en traitent seulement 1 %. À l’inverse 58 % des dossiers ouverts l’ont été dans 7 palais de justice de la province. Suite à ce constat le gouvernement a formé un comité afin de proposer des solutions avant l’ultime décision de fermer certains palais de justice.

Il va de soi qu’il est difficile de rentabilisé ces immenses bâtisses comportant de nombreuses salles de cours de justice et autres locaux à vocations variées. Pourquoi ne pas utiliser ces cours de justices de la province pour traiter les dossiers des cours municipales dont les certaines salles d’audiences laissent à désirer. En effet instituées par la Loi sur les cours municipales elles sont au nombre de 86, réparties sur tout le territoire de la province et sont présidées par des juges municipaux.

Pour occuper davantage les espaces du palais de justice, tous les dossiers d’arbitrages de griefs de conventions collectives exigeant des interventions d’avocat et de jugement d’un juge pourraient être traités dans ces salles d’audiences.