Québec, le 25 juin 2008

Rendre à César
Ce qui appartient à César

J’ai bien lu et écouter tout ce qui s’est dit et écrit sur la réalisation de la promenade de Samuel de Champlain le long du fleuve St-Laurent. Les politiciens de tous les niveaux s’en sont donné à cœur joie pour applaudir et revendiquer cette réalisation mais qu’en est-il vraiment? Depuis le démantèlement des réservoirs de gazolines dans les années 1980 ce littoral du fleuve a été laissé à l’abandon par tous les paliers de gouvernement.

Toutefois en 1999 les maires de toutes les municipalités couvrant ce secteur soient Sillery, Ste-Foy et Québec se sont entendus avec la commission de la capitale nationale afin d’essayer de revitaliser les berges du magnifique fleuve Saint-Laurent. Chacune des municipalités y allait de projets et d’investissements afin de redonner aux citoyens l’accès à cette superbe source d’eau.

Toutefois le vrai projet a vu le jour avec les fusions municipales et c’est à ce moment que c’est devenu une priorité pour le maire de cette grande ville de Québec Monsieur Jean-Paul l’Allier. Il a été l’ardent défenseur de ce projet à tous les niveaux et principalement dans le cadre des fêtes du 400ième de la venue de Champlain à Québec qui lui tenait à cœur.

Je n’enlève rien aux politiciens actuels mais il faut rendre à César ce qui appartient à César.