8 septembre 2017

Rendez-vous manqué

La Ville de Québec a annoncé en juillet 2015 que la place devant le nouvel amphithéâtre porterait le nom du grand Jean Béliveau. L’annonce avait été faite en présence de la veuve du numéro 4 des Canadiens de Montréal, Élise Béliveau.

Décédé le 2 décembre 2014, M. Béliveau a joué avec les Citadelles et les As, au début des années 50 à Québec. Fier de son appartenance à la ville de Québec il résista 2 ans de plus et demeura avec les As de Québec. À $20 000 par année dans les années 50 il était le joueur le mieux payé d’Amérique.

Pour revaloriser cette place qui sera visité par des milliers de personnes annuellement la ville a choisi d’y installer une statut montrant un cerf et son image sur la glace. Ces cervidés remplaceront une statut de celui qui fut le précurseur de la venue du hockey à Québec. C’aurait été beau de voir le grand Jean Béliveau sur la glace avec une grande enjambée et d’y voir son reflet traînant une rondelle avec doigté comme il savait si bien le faire.

Encore une fois pour le maire Labeaume un Autre rendez-vous manqué avec l’histoire.