5 juillet 2016

Recul stratégique

Le maire de Québec Régis Labeaume qui avait fait une réaction exagérée en annonçant l’interdiction de tous les chiens de type pitbull sur le territoire de la Ville de Québec dès le 1er janvier 2017 vient de reculer et enterre définitivement son règlement. Il appel ça un recul stratégique car il attendra la règlementation gouvernementale qui tarde à venir.
pittbulls
Est-ce le résultat de son repos estival qui l’a fait changer d’idée, la manifestation d’une quarantaine de propriétaires de chiens ou la peur des menaces qu’il a reçu sur facebook après l’annonce de son règlement. Il n’en demeure pas moins que la population en général restera sur son appétit quand au manque de sécurité lié à la présence de ces chiens dangereux et à certains fougueux propriétaires imprudents et sans scrupule.

Même certains adeptes de ces bêtes se disent plutôt favorables à des mesures de contrôle tel l’enregistrement obligatoire, port de muselière, suivi serré et mentionnent que le problème, ce n’est pas la race mais bien le propriétaire.

La Ville doit faire quelque chose pour protéger le public, renseigner les citoyens et s’assurer que les chiens dangereux soient mieux contrôlés voir même éliminés. La présence de chiens imposants, sinon dangereux, dans les parcs publics de la Ville nuit à la sécurité de nos enfants.