Québec, 1ier novembre 2007

Qui perd gagne

Du roi de la patate au King de l’entrepreneurship en passant par l’intendant des PME de Québec, de la reine du Quartier Montcalm et du roi de Limoilou nous avons tout un choix à faire afin d’élire notre prochain maire. Même si Margaret Delisle appui ouvertement la conseillère Ann Bourget ce n’est pas en soi un avantage marquant.

Nous souhaitons que la ville de Québec reprenne le chemin de l’excellence laissé par l’ancien maire Jean-Paul L’Allier, et plus récemment par l’ex mairesse Madame Andrée P.Boucher qui n’a pu réaliser ses rêves de cajoler cette ville, sa nouvelle vraie demeure.

Il faut se concentrer sur la personne réelle qui dit vrai et qui a à cœur le bien être des citoyens et l’avenir de la ville. La campagne en cours ne montre pas vraiment ce beau défi mais bien plus je veux la job de maire en faisant du ménage.

À l’aube des fêtes du 400ième il faut que l’on ait un maire compétent et capable de remettre sur les rails de l’excellence les festivités fêtant ce moment historique de la ville de Québec. Qui que vous soyez, je vais voté pour cette personne qui amènera l’harmonie et le bien être des citoyens.