Québec, le 28 février 2010

Qui autorise les voyages?

Le maire de Québec Régis Labeaume vient de rabrouer le président du réseau de transport en commun (RTC) de Québec Monsieur Raymond Dion sur les ondes d’une radio de Québec en rapport avec les voyages qu’il doit assumer dans le cadre de ses fonctions. En premier lieu il est déplorable qu’un maire ne lave pas son linge sale en famille et qu’il fasse des déclarations à l’emporte pièce sans retenue et souvent sans contenue à des animateurs avides de sensations. Deuxièmement me semble important qu’un gestionnaire de plus de 160 millions de dollars comme Monsieur Dion au RTC sache ce qui se passe ailleurs afin d’améliorer la situation du réseau.

Les citoyens connaissaient les propos vulgaires et directs du maire mais connaissaient-ils vraiment sa façon de gérer les dossiers. Souvenez-vous que les négociations avec ses employés ont d’abord débutées dans les médias car il n’aime pas les négociations face à face et de toute façon c’est lui qui décide.

Est-ce que le maire peut donner une leçon à ses employés sur les voyages car lui-même accumule beaucoup de points voyages. En effet ses missions comme il les appelle de Paris à Bordeaux en passant par Monts, Chicago, Boston, Vancouver et les prochaines Belgique, Tunisie ont coûtés de l’argent mais ont’ elles rapportées et qui autorise ses voyages?

Faites ce que je dis mais non ce que je fais.