Québec, le 25 novembre 2011

Propos incohérents

La députée du Parti Québécois de la région de Québec Agnès Maltais s’est dit révoltée voir même indignée de l’amendement au projet de loi omnibus présenté par le parti libéral permettant la réduction du nombre d’élus au conseil de ville de Québec et a votée contre . Madame Maltais a même ajoutée en conférence de presse que le ministre libéral des affaires municipales Laurent Lessard a empêché un débat de fonds sur le projet de loi.
Par contre voulant protéger ses arrières elle a spécifiée que son vote n’a pas pour objectif de mettre en péril la volonté de base du maire Régis Labeaume.
Maltais
Notre députée péquiste a la mémoire courte car elle a tout récemment aidé les libéraux en étant la marraine du projet de loi 204, qui fut adopté, sur la construction d’un nouvel amphithéâtre. Cette loi empêche toute discussion sur le fonds de la question et blinde juridiquement l’entente de gestion pour le futur Colisée.

Pour ma part je tiens à souligner que c’est à ce moment que j’ai déchiré ma carte de membre du parti Québécois que je détenais depuis la fondation du parti par René Levesque.

La députée devrait s’abstenir de tenir des propos aussi incongrus qui minent sa crédibilité et celle du Parti qu’elle représente.