14 juin 2012

Profilage politique

La ministre de la culture Christine St-Pierre a dû s’excuser à l’assemblée nationale suite à ses propos controversés sur le port du carré rouge. En effet elle avait mentionné, lors d’une entrevue, que le carré rouge était synonyme d’intimidation et de violence.
Christine St-Pierre
Il semble que les forces policières aient adoptés la ligne du parti libéral du Québec (PLQ) en faisant du profilage politique envers les porteurs de carrés rouge qui appuient la démarche des étudiants lors de manifestations.

De ce fait le premier ministre du Québec Jean Charest est lui-même porteur de cette controversée politique car durant plus de trois mois a chaque période de question il ne manquait pas une occasion d’attaquer les partis d’oppositions qui arboraient le carré rouge en signe d’appui au mouvement étudiant.
Carré rouge
Est-ce que le fait de porter le coquelicot est signe d’appui à la guerre ou d’appui aux soldats?