Québec, le 14 mars 2010

Pourquoi changer d’heure?

Est-ce que les raisons qui ont amené l’humain à faire une petite entorse aux lois naturelles régissant le déroulement du temps en avançant l’horloge d’une heure au printemps, puis la remettre à l’heure normale à l’automne est encore utile? En effet l’idée de tricher un brin sur le temps vient de Benjamin Franklin en 1784, puis reprise par William Willet en 1907 afin de se servir d’avantage de la lumière du jour. Toutefois cette initiative ne fut vraiment mise en place qu’après la première guerre mondiale vers 1918 et la plupart des pays y ont adhéré afin d’économiser le combustible.

Par contre suite à des grognes populaires il y a eu un certain laissez allé entre 1918 et 1960 et c’est en 1966 dans un geste visant à faciliter les communications de plus en plus nombreuses entre les pays qu’on uniformise les dates du début et de la fin de l’heure avancée dans un acte officiel : le Uniform Time Act of 1966. En effet cet acte stipule que l’heure avancée doit débuter non pas à minuit et une minute mais à 2h le dernier dimanche d’avril et se terminer à la même heure le dernier dimanche d’octobre. Sans obliger les états à se plier à cette pratique, on exige toutefois de ceux qui le font une certaine uniformité. Le Canada harmonise son rythme à celui des États-Unis. Toutefois les règles régissant le changement d’heure en Amérique du nord ont changées. En effet, ces changements ont maintenant lieu le deuxième Dimanche du mois de Mars et le premier Dimanche du mois de Novembre donc moins d’harmonisation avec les autres.

Au-delà des considérations économiques, d’autres raisons sont évoquées par les tenants de cette pratique. Ainsi, on prétend que retarder d’une heure le coucher du soleil contribue à sauver des vies sur la route, les gens revenant du bureau ou de l’école le font à la clarté du jour. On a aussi avancé comme argument une diminution de la criminalité, les malfrats de tout acabit préférant perpétrer leurs méfaits dans l’obscurité.

Est-ce que toutes ces raisons invoquées sont encore valable en 2010 imposant ainsi au monde de changer les heures de tous les appareils électroniques et surtout de perdre une heure de sommeil? En effet des chercheurs prétendent qu’avancer l’heure au printemps provoque les mêmes effets néfastes qu’un décalage horaire, particulièrement chez les personnes souffrant de troubles du sommeil. Est-ce que la baisse du jugement et de l’attention causée par la modification des heures de sommeil peut avoir d’autres effets néfastes?