Québec, le 11 mars 2011
12930069_rMHRo-M
Plus ça change plus c’est pareil

Souvenons-nous qu’en 2010 la vérificatrice générale du Canada, Sheila Fraser avait critiquée le gouvernement fédéral pour sa gestion dans l »achat de 43 hélicoptères militaires des Cyclones (CH-148) et Chinook (CH-147). En effet la vérificatrice avait mentionné que les projets d’acquisition ont été mal documentés et les besoins mal définis par le gouvernement libéral de l’époque ce qui avait fait monter les coûts.

Le ministère de la Défense nationale et celui des Travaux publics avaient enfreint leurs propres règles en matière de gestion et de surveillance dans ces dossiers ce qui avaient entraîné d’énormes dépassements de coûts ainsi que des retards dans la livraison des appareils. De ce fait, les 43 appareils Chinook et Cyclone coûteront deux fois plus cher que prévu, et seront livrés en 2013 au lieu de 2005 tel que prévu au départ.
F35
La même chose est en train de se produire avec l’achat des avions de chasse F35. En effet lorsque le projet a été annoncé le 16 juillet 2010, le coût d’acquisition et d’entretien de ces 65 avions de combat était estimé à 19 milliards de dollars et une livraison pour 2016. Le directeur du budget de la Chambre des communes Kevin Page croit que cette estimation est trop conservatrice et que le coût total de propriété de ces avions, pour une période de 30 ans, grimpe à 29,3 milliards de dollars américains.

Avons-nous vraiment besoins de ces avions pour faire la paix?