Québec, le 9 septembre 2013

Piétons malmenés

On a appris dernièrement qu’en 2013 les policiers de Québec ont remis plus de contreventions aux piétons qu’aux cyclistes mais qu’en est-il des automobilistes qui brûlent les lumières piétonnières? En effet les piétons doivent attendent que les automobilistes qui ont brûlé le feu rouge passent avant de s’engager et souvent manquent de temps pour traverser
espadrille
À la ville de Québec la priorité n’est pas pour les piétons mais bien pour les automobilistes. De ce fait en aménageant les approches du pont Marie de l’incarnation aux coûts de centaines de milliers de dollars, la ville a oubliée d’y ajouter la traverse de piétons côté est dans un des secteurs les plus achalandés traverse Hamel et Plante.

Comme les cyclistes, les piétons appartiennent au groupe des usagers dits faibles. Les piétons n’étant pas pourvus d’une enveloppe protectrice ou d’une carrosserie, des règles ont été élaborées pour leur assurer une plus grande sécurité. Chers automobilistes le piéton a toujours la priorité sur un passage pour piétons et, le cas échéant, les conducteurs doivent s’arrêter pour laisser passer les piétons.

Souvenons-nous qu’en 2008 l’administration Labeaume avait décidée de déneiger un trottoir sur deux pour sauver de l’argent mais, suite à la pression médiatique, était rapidement revenue sur sa décision.