Perdu sa partie

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau a tout simplement perdu sa partie de Poker contre le géant américain Donald Trump qui exigeait des concessions sur la gestion de l’offre régissant l’industrie laitière au Canada. Le président américain a gagné son pari car le premier ministre Canadien n’a même pas reçu en échange le retrait des droits douaniers sur le bois d’œuvre, l’acier, l’aluminium et les automobiles.

Dans le dossier du libre-échange ou du renouvellement de l’ALENA avec ses partenaires le Mexique et les États-Unis le jeune joueur Justin Trudeau s’est fait avoir comme un débutant et a perdu sur toute la ligne. L’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) qui était un moindre mal a été modifié pour Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC).

Comment monsieur Trudeau peut-il se présenter devant les médias et dire que le 1ier octobre était une bonne journée pour le Canada et que d’avoir sacrifié son industrie laitière est devenue un gain pour les citoyens canadiens.

Le gouvernement du Canada prévoit indemniser les agriculteurs qui seront touchés monétairement par cette entente bâclée à minuit moins une. Donc, grâce à Justin Trudeau, en plus de payer nos produits laitiers il faudra payer en double ceux qui les produisent.