30 mai 2013

Patente à gosse

Après le WOW de Clotaire rapaille qui avait coûté des centaines de milliers de dollars aux contribuables de Québec la ville fait de nouveau face à un raté issus d’un autre coup de coeur soudain et impulsif après un voyage du maire Labeaume chez nos cousins français. En effet la ville a lancé le 14 mai dernier le projet-pilote de coffre-fort virtuel vitrine technologique dans laquelle l’administration Labeaume injecte au moins 2,4 millions $.
Coffre-fort
De ce fait visant le recrutement de 30 000 citoyens pour tester la technologie du géant français des télécommunications Orange, 300 des 500 citoyens qui ont répondus à l’appel, n’ont pu réaliser le test. En effet une panne provenant les serveurs de l’entreprise en sol français était en cause.

Pourquoi la ville de Québec n’utilise pas les systèmes de paiment qui ont déjà fait leur preuve sur le marché tels pay pal ou les cartes de crédit que j’utilisent régulièrement pour effectuer mes paiements?

Pourquoi réinventer la roue avec une autre patente à gosse qui nous coûte de l’argent? Je dois faire un chèque pour payer mes taxes actuellement.