Pas de passe-droits

L’administration Labeaume demande une fois de plus au gouvernement provincial un privilège à l’encontre d’un droit. Par son vice-président du comité exécutif et président du réseau de transport de la capitale Rémy Normand la ville demande au ministère de l’environnement d’exclure de l’analyse environnementale son projet de tramway.

À mon avis même si le gouvernement nouvellement élu a donné son aval au projet de tramway il faut que le BAPE fasse enquête afin de rassurer la population sur l’ensemble du dossier. Monsieur Normand argumente en spécifiant que la consultation augmentera les délais de la réalisation du projet. C’est justement pour cette raison qu’il faut consulter car ce projet a été lancé par l’administration Labeaume rapidement sans planification comme ce fut le cas pour le SRB qui fut rejeté.

Ça me surprend que des organismes à vocation environnementale comme Vivre en ville, Accès transports viables et le Conseil régional de l’environnement appuient sans réserve la demande de la Ville.

Après sa loi spéciale pour éviter les délais dans la construction de l’amphithéâtre, l’arrêt des référendums sur les gros projets de construction d’immeuble ou autres il faut que ces demandes répétées de l’administration Labeaume s’arrêtent.