24 avril 2015

Pas de leçon à donner

Réagissant au retrait de Bernard Drainville à la course à la chefferie du PQ et à son raliement au clan Péladeau le ministre de la santé Gaétan Barrette a fait une sortie virulente en mentionnant que dans la catégorie cynisme monsieur Drainville obtient un oscar.
barrette
Le ministre Barrette n’a pas de leçon à donner sur le cynisme car rappelons-nous du changement de cap du ministre, lui qui est passé de la CAQ au PLQ en l’espace d’un an. Il était candidat vedette du monde la santé pour la CAQ à l’élection de 2012 et a viré son chapeau de bord en faisant une pirouette sur lui-même pour devenir libéral. Battu dans la circonscription de Terrebonne lorsqu’il portait les couleurs de la CAQ il fut élu en avril 2014 sous la bannière libérale dans La Pinière.

Que dire maintenant du cynisme de monsieur Barrette lorsqu’il a accepté une prime de départ de 1,2 millions $ lorsqu’il a quitté la présidence de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) pour se lancer en politique. Par la suite visiblement en conflit d’intérêt il devient ministre de la santé pour négocier avec ces mêmes médecins.