Québec, le 22 mars 2012

Pas de leçon à donner

Un chauffeur d’autobus du Réseau de transport de la Capitale (RTC) a perdu patience et a repoussé des manifestants avec son autobus. En effet une trentaine d’étudiants bloquaient la rue Saint-Jean vers 16 h, mercredi, en guise de protestation contre la hausse des droits de scolarité et le chauffeur du RTC de s’est pas arrêté risquant de blessé un manifestant.
0004
À mon avis les chauffeurs du RTC, qui ont été gâtés au fil des ans en conditions de travail, n’ont pas de leçons à donner aux étudiants. En effet depuis les grèves de 1979 jusqu’à celle de 2004 les seules négociations qui se sont déroulées sans conflits avec les chauffeurs furent celles où l’employeur ne voulait pas faire de vague (avec Québec 84 et plus récemment avant le 400ème).

Rappelons-nous en 2004 et le casse-tête des 60 000 usagers du transport en commun de Québec lorsque les chauffeurs du RTC en étaient à leur troisième journée de grève. La question des salaires était au cœur du litige et les chauffeurs réclamaient la parité avec leurs homologues de Montréal.