Québec, le 29 juin 2008

Paris match s’excuse

Les excuses du célèbre magazine Paris Match sur l’erreur commise pour l’édition spéciale sur les fêtes du 400ième soulignant la venue de Champlain à Québec en pensant que c’était les fêtes de la province de Québec ne valent pas un sou. Les professionnels journalistes de ce magazine auraient dû parler au président de la France Nicolas Sarcozi, à son premier ministre François Fillion, voir même aux Raffarin, Juppé, Ségolène Royal et autres qui connaissent très bien la ville de Québec. En plus un journaliste de ce précieux magazine a donné une entrevue exclusive de 40 minutes au maire de Québec Monsieur Régis Labeaume.

Une chance que les 48 équipages de la grande traversée partis de La Rochelle le 8 mai n’ont pas lu ce magazine au début de leur périple car ils auraient débarqués au port de Montréal. Et bien non après avoir parcouru 3500 milles en 43 jours ils sont bel et bien arrivés à Québec pour commémorer la venue de Samuel de Champlain il y a 400ans. En effet ce dernier est parti avec son équipage, de La Rochelle en France vers ce nouveau monde devenue la ville de Québec le 3 juillet 1608.

Vite une autre édition spéciale de Paris match qui donnera les couleurs de la ville de Québec et de ses fêtes afin que les touristes Français ne se trompent de ville.