Québec, le 12 décembre 2011
449678-conseillers-arrondissements-touches-engorgement-parc
Parc-o-bus

Encore une planification déficiente de la ville de Québec et du Réseau de Transport de la Capitale (RTC) en ce qui concerne les manques d’espaces de stationnement dans les Parc-o-bus de la grande région de Québec. D’ailleurs le conseiller de Duberger-Les Saules et président de l’arrondissement des Rivières Gérald Poirier a mentionné qu’il avait constaté depuis des années les problèmes causés par l’absence d’un Parc-o-bus central.

Pourquoi alors l’administration Labeaume (probablement trop occupée par les supers projets) n’a pas corrigé le problème au fur et à mesure? À mon avis c’est le genre de problème prévisible quelques années avant qu’il ne survienne à moins de laisser volontairement pourrir la situation et de soulever la grogne populaire. De ce fait les farouches opposants au transport en commun (animateurs de radios poubelles) ont le champ libre pour revendiquer l’élargissement des autoroutes, l’abolition des voies réservées et ainsi favoriser l’automobile au détriment du transport en commun.

Par contre en optant pour l’utilisation du transport en commun pour nos déplacements, on pose un geste significatif en faveur de l’environnement et de la collectivité. En effet l’utilisation de l’automobile en solo augmente le trafic, créé des bouchons de circulation et augmente le niveau de pollution par une consommation exagérée et inutile de pétrole.
Quebec_1
Comment l’administration Labeaume gèrera t’elle la venue d’un tramway et des éco-quartiers?