Québec, le 30 mars 2009

Parc à chien

Nous nous promenions en fin de semaine dans le parc Dollards en basse-ville de Québec qui est un endroit ou les jeunes s’amusent tant l’été que l’hiver. C’est un des plus beaux et plus grands parc de la ville. Le premier visiteur que nous avons rencontré était un gros chien noir qui est venu japper après nous, et nous en avions des frissons, tandis que le maître lui criait ici! Ici! et le chien n’en faisait pas de cas.

Tout en essayant de sortir le plus rapidement possible de ce parc nous avons eu de la difficulté à éviter les excréments laissés par ces bêtes tout le long du parc (Pièces jointes). On s’est dit çà doit être un ravage de canins donc nous n’avons pas le droit d’être à cet endroit.

Qu’arrivera-t-il cet été lorsque les enfants envahiront leur terrain de jeux? Il est pourtant indiqué à l’entrée, défendu aux animaux. Que fait la ville pour faire respecter sa réglementation ? Ce sont de drôles de petites bêtes ces propriétaires de chiens qui ne sont pas capables d’user de civisme.

Pourtant il existe un vrai parc à chien juste à côté en haut de la côte de la pente douce.