7 mars 2017

Oublier les commerçants

Pour sa prochaine campagne électorale le maire de Québec a annoncé qu’il visera l’amélioration de la qualité de vie des citoyens en rendant les rues plus conviviales. Et oui ses 8 années passées à la mairie n’ont pas eu comme priorité la qualité de vie des citoyens car le dossier de l’amphithéâtre et une équipe de hockey ont pris beaucoup de place.

En conférence de presse le maire a annoncé que l’approche conviviale désirée par la Ville évalue tous les moyens de transport de manière équitable. Selon la conseillère Julie Lemieux, tout le monde aurait sa place dans cette nouvelle philosophie d’approche des trottoirs plus larges et des bandes cyclables. On oublie ceux qui se déplacent en véhicules faute de transport en commun adéquat.

Si on se fie aux réalisations de 2016 le prolongement du circuit de piste cyclable s’est plutôt fait au détriment des restaurants et commerces des secteurs. Je prends comme exemple les rues courcelette et Montmagny dans St-Sauveur ou la ville a tracé des lignes blanches des deux côtés de la rue enlevant une cinquantaine de case de stationnements.

Comme sur la rue Maguire la ville néglige les commerces de proximité.