Ou étiez-vous monsieur Labeaume

Le maire de Québec vient de s’apercevoir que le chantier maritime de Lévis existe et est en danger. Souvenons-nous qu’en 2011 et 1013 le gouvernement conservateur de Stephen harper avait carrément négligé le chantier maritime Davie lors de l’attribution de contrats et le maire Labeaume n’avait pas levé le petit doight pour dénoncer.

La compagnie Irving Shipbuilding, de Halifax, avait obtenu le mandat de construire 21 navires de combat de 25 milliards $, alors que Vancouver Shipyards, du groupe Seaspan, était chargé de la construction de dix-sept navires destinés à la Garde côtière canadienne, au coût de 8 milliards $. Le chantier maritime de Lévis avait été exclut.

Après avoir encaissé ce douloureux revers en 2011 le gouvernement Harper avait récidiver en 2013 en accordant sans appel d’offre, au chantier naval Vancouver Shipyards la construction de 10 autres grands navires pour la flotte de la Garde côtière canadienne évalué à 3,3 milliards $. Le chantier de Vancouver était en rénovation et n’était pas capable de respecter les délais de livraison. Le maire de Québec n’avait pas réagit

Aujourd’hui il donne un appui fracassant au chantier de Lévis pour un contrat de 650 millions$.