21 avril 2017

Otages des cônes oranges

En cette année électorale les citoyens de Québec seront des otages de la route à cause du manque de planification des dirigeants qui essais de faire tous les travaux en même temps sans aucune planification. Le vice-président du comité exécutif responsable des infrastructures, Jonathan Julien annonce une année record avec plus de 800 chantiers pour des investissements de plus de 200 millions de $.

Depuis déjà un mois les médias informent et avertissent la population qu’il y aura ces perturbations dans la ville nous sommes à la mi-avril et aucun travaux n’est en marche. Comme à l’habitude les travaux débuteront au début de mai un gros mois et demi de perdu sur cet échéancier restreint, surtout avec les vacances des mois juillet et août.

La population en a marre des travaux routiers qui bloquent et nuisent systématiquement aux déplacements. L’accessibilité à la ville est excessivement réduite voir même impossible suite aux nombreux travaux sur les voies de circulation.

Ce n’est pas vrai qu’en 2017 on ne peut prévoir ces travaux afin d’éviter de paralyser complètement l’accès à un secteur. Je sais que la période des travaux routier est restreinte mais une planification sur une plus longue période est certainement possible.