4 août 2013

Opportunisme politique

Le premier ministre du Canada Stephen Harper n’est pas venu à Québec pour annoncer qu’il donne une subvention pour le nouvel amphithéâtre de Québec ou qu’il reconstruira le manège militaire dont il ne subsiste que les ruines dans le secteur historique. Mais non il est venu annoncer que son gouvernement investira 8 millions pour garder la côte Guilmor ouverte en hiver.
9327851-le-rechauffement-climatique
De la même façon qu’il a rejeté du revers de la main le protocole de Kyoto et que son gouvernement avait couper les fonds à des organismes luttant contre le réchauffement planétaire il se fout des conséquences écologiques négatives que cette décision implique.

Loin de l’ére des grands talents lancée par le maire Régis Labeaume il est facile de comprendre que monsieur Harper a besoins d’appui et qu’il s’accole au populaire maire de Québec.

Toutefois monsieur Harper on se souvient des fermetures finales du centre de tri, du jardin zoologique, des abandons de la rénovation du pont de Québec et du laisser aller dans le dossier de l’ex- soldat Pascal Lacoste victime d’intoxication aux métaux lourds.

L’opportunisme politique ne prend pas chez nous monsieur le premier ministre.