Québec, le 3 juin 2008

Opportunisme politique

Nous apprenions ce matin que deux conseillers du Renouveau Municipal de Québec (RMQ) messieurs Gérald Poirier et Patrick Paquet devenaient indépendant en se joignant à l’équipe du maire Régis Labeaume. La population les a élus sous la bannière du RMQ et, d’après moi, il aurait été préférable qu’ils attendent la fin du présent mandat reçu des citoyens avant de changer de camp pour des motifs nébuleux.

C’est ni plus ni moins de l’opportunisme politique à 16 mois de la prochaine élection. La population avait votée pour une opposition forte face à l’ex-mairesse madame Andrée P. Boucher élue par une forte majorité et aujourd’hui de la même façon Monsieur Régis Labeaume. Il est important de garder un certain contrôle minoritaire comme c’est le cas aux deux autres paliers de gouvernement.

Il va de soi que les discussions sont plus serrées mais les décisions ne sont pas unilatérales et ça fonctionne. Toutefois pour faire avancer les choses, les discussions doivent se faire de part et d’autres en mettant chacun un peu d’eau dans le vin. Prenez l’exemple de l’équipe minoritaire de l’ex-maire Jean-Paul l’Allier qui a très bien fonctionné en réalisant des compromis.