Québec le 09 décembre 2004

Opportunisme politique

Je ne pouvais passer sous silence les propos de l’avocat Marc Bellemare parut dans le soleil du 8 décembre sous la rubrique point de vue qui s’intitulait ‘ une capitale nationale revigorée’. Quel opportunisme politique utilisé par quelqu’un qui veut se lancer dans une campagne comme candidat à la mairie de la nouvelle grande ville de Québec.

Monsieur Bellemare débute son article en faisant des compliments et un éloge sans précédent et inconditionnel au Premier Ministre du Québec Monsieur Jean Charest. Il lui accorde des résultats sans commune mesure suite à ses participations aux différentes conférences fédérales provinciales et aux différents voyages à caractère économique à l’étranger. Mais quels sont ces talents cachés jusqu’à maintenant et ces nombreux résultats?

Dans son commentaire Monsieur Bellemare mentionne que le premier ministre du Québec répond aux attentes légitimes des citoyens qui y résident. Mais quels sont t’ils :
L’équité fiscale? Le gel des frais de scolarité? La justice sociale? La politique sur la famille? La hausse des frais de scolarité? La crise du bœuf et celle du bois d’œuvre? Et j’en passe.

En terminant son article, Monsieur Bellemare parle de la capitale nationale et de Québec Ville nouvelle. Pourquoi alors ce dernier n’a-t-il pas terminé son mandat avec le Gouvernement de Monsieur Charest et utilisé tout son talent afin de défendre les nombreux projets de cette ville nouvelle que le gouvernement a rejeté.

Ces propos demandent réflexion avant de donner un appui inconditionnel.