Québec, le 17 Octobre 2011
le_floor_de_Wall_street
Occupons Wall Street

Est-ce qu’on doit être sensible au mouvement né à New York « Occupons Wall Street » qui se veut une dénonciation du pouvoir des banques, des multinationales et des interventions directes des gouvernements afin de sauver ces institutions?

Souvenons-nous de la manifestation à Québec des 50 000 protestataires de tous âges et de tous les milieux en avril 2010 qui avaient crié haut et fort leur désespoir au Gouvernement de Jean Charest en protestation contre le budget du ministre des finances Raymond Bachand. Une manifestation du cœur disant trop c’est trop et arrêtez de fouiller dans nos poches nous n’en pouvons plus.

N’oublions pas que le gouvernement Harper a donné près de 200 milliards de dollars dans le cadre de financement exceptionnel pour venir en aide aux institutions financières canadiennes. Ce cadeau aux banques a été déguisé en plan de sauvetage car ces bénéficiaires sont également les créanciers du gouvernement en vendant des bons du trésor et des obligations au nom du gouvernement.

On fouille dans les poches des citoyens pour donner l’argent aux banques et à leurs actionnaires en n’exigeant presque rien en retour ce qui permet aux banques de faire des profits record et aux dirigeants de se voter des bonis indécents.

Mais peut-on faire changer ça car pas d’argent sans banque et pas de banques sans argent?