21 janvier 2013

Notre homme d’exception

Les Québécois viennent de perdre leur homme d’exception, leur monument sportif et intellectuel qui durant 60 ans nous aura informé avec une rigueur unique dans une langue presque parfaite. En effet après avoir animé et participer à la description 23 jeux olympiques, plusieurs Jeux du Commonwealth, panaméricains, Championnats du monde d’athlétisme, compétitions de patinage artistique plusieurs tours de France notre commentateur presqu’immortel Richard Garneau nous a quitté à l’âge vénérable de 82 ans.

Mes plus beaux souvenirs remontent aux années qu’il a travaillé aux reportages des matchs du Canadien de Montréal (CH) sans aucune partisannerie. En effet une génération entière de Québécois entendu Richard Garneau interviewer quelques-uns des plus grands hockeyeurs à titre d’animateur et descripteur des matchs du CH à la télévision et à la radio entre 1967 et 1990.

Cette homme exceptionnellement discret d’un enthousiasme passionné a fait vibré l’ensemble des Québécois par ses paroles intelligentes et passionnées. Ce fut un modèle pour la profession journalistique tant par sa rigueur, son professionnaliste que son aisance à s’exprimer sans oublier son humour délicate et décente.

Merci Monsieur Richard Garneau et au revoir.